main picture

Bonjour à tous, j’espère que vous allez bien en ces temps si complexes.

Aujourd’hui mon article  a pour but  de mettre un point final  à ma mésaventure que j’ai pu vous raconter dans l’article «  achat d’une contrefaçon malgré moi ou le récit d’un cauchemar qui finit bien ». Si vous avez lu l’article vous n’êtes pas sans savoir que la vendeuse n’a pas voulu récupérer son sac contrefait. Il était donc toujours dans mon placard il y a encore quelques jours.

Tous les matins je croisais cette aberration de la mode dans mon dressing en me disant « Qu’est-ce que je fais en faire ? Peut-être qu’elle va le réclamer ? ». Presque deux ans après ce cauchemar, aucune manifestation de la part de la vendeuse.

Vous aurez certainement deviné ce que j’en ai fait  au titre de l’article «  Autopsie d’une contrefaçon ou la vengeance méritée ».

L’heure avait sonné pour cette anomalie de la mode française. A défaut de chaise électrique pour le faire griller, j’ai utilisé les armes suivantes :

-          2 grandes paires de ciseaux

-          1 sac-poubelle

 

 ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

RAPPORT D’AUTOPSIE 

 

Département de la mode légale & authentique

Hôpital LE PLACARD DORE

 

En présence de :

       Un authentique sac CHANEL TIMELESS

          Docteur VENDETTA Sylvena

 

Identité du mort :

Nom : GROSSE

Prénom : CONTREFACON

Né : date inconnue

Dossier n° 3597-1

N2

Autopsie pratiquée le 1er mai 2020

Description du sujet : Sac de couleur noire de petite taille contrefait devant ressembler à un mini timeless en cuir noir de chez CHANEL.

Cause présumée de la mort : asphyxie par enfermement dans une boîte hermétique pendant plus de deux ans. Cependant il ne fait aucun doute que l’assassinat de ce sac était justifié et mérité.

 

Observations & notes :

La première chose que j’ai voulu découper/ enlever de ce sac, c’est son fermoir supposé nous faire croire que le sac sort tout droit de la grande maison de couture.

N3

N4B

N5

J’ai ensuite découpé le rabat du sac, curieuse de savoir ce qu’il contenait (de la mousse et du carton).

N6

N7

N8

N9

N10

La partie avant du sac n’a pas fait long feu grâce à ma fidèle paire de ciseaux (du carton, du carton, toujours du carton… et un similicuir de qualité médiocre bien sûr).

N11

N12

N13

N13B

N13T

Les photos parlent d’elles-mêmes. La matière principale reste cet horrible similicuir qui a plutôt un toucher d’un fauteuil en skai. Puis vient le carton, en veux-tu en voilà et enfin la mousse pour l’effet matelassé. Les coutures intérieures sont grossières.

N14

N15

N16

N17

N18

N19 

En conclusion :

Je dois bien avoué que je me suis bien amusé  en le détruisant. L’analyser dans toutes ses coutures même si je me doutais bien que les matières premières de cette contrefaçon seraient décevantes. Et fort heureusement ! Car outre les contrefaçons grossières comme le sac que je vous présente ici, il y a des contrefaçons plus difficiles à déceler. On les nomme les confondant. La copie est tellement bien faite que même les maisons mères peuvent s’y tromper. L’un des seuls moyens de savoir si le produit est authentique est de se référer au numéro de série.

 ----------------------------------------------------------------------------------------------

Attention...

...

...

...

...

...

...

...

...

Transformation !!!!!!

Il est plus beau comme ça non ? :)

B7117482-D027-4C88-83BF-11C738148341

 

J'espère que cet article pour aura plu. 

A bientôt !

 

Sylvena